Lancement de la revue Minorités linguistiques et société

Le lancement se tiendra le 29 juin 2012 à 15 h
au local 136 du pavillon Léopold-Taillon, 18 avenue Antonine-Maillet
Campus de Moncton, Université de Moncton

Le comité de direction de la revue Minorités linguistiques et société / Linguistic Minorities and Society et son directeur, Réal Allard, ont le grand plaisir de vous annoncer que le premier numéro de la revue vient d’être publié. Il s’agit d’un numéro thématique qui a pour titre « Quelle autonomie et quelle reconnaissance pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM)? / What Autonomy and Recognition for Official Language Minorities? ».

Ce numéro est issu d’une journée d’étude organisée par l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques et ses partenaires, l’Institut canadien de recherche en politiques et en administration publiques et l’Université de Moncton. Selon les rédacteurs de ce numéro thématique, Éric Forgues et Rodrigue Landry de l’ICRML, « Les textes présentés analysent essentiellement les fondements normatifs, juridiques et politiques de l’autonomie des communautés francophones en situation minoritaire (CFSM) et visent à explorer la forme que peut prendre cette autonomie au sein des CFSM. Peu d’auteurs et d’auteures abordent l’enjeu de l’autonomie pour la communauté anglophone du Québec en situation minoritaire, cette dernière n’ayant pas développé, historiquement, des revendications autonomistes ou d’autodétermination. »

La revue Minorités linguistiques et société / Linguistic Minorities and Society fut créée à l’initiative de l’Institut canadien de recherche sur les minorités linguistiques (ICRML), avec le soutien de ses partenaires, le ministère du Patrimoine canadien (PCH), le Consortium national de formation en santé (CNFS), l’Institut canadien de recherche en politiques et administration publiques (ICRPAP), l’Institut d’études acadiennes (IEA) et le Commissariat aux langues officielles (CLO).

Son objectif est de faire connaître, dans une perspective pluridisciplinaire et interdisciplinaire en sciences du langage et en sciences sociales et humaines, les résultats de recherches et les réflexions sur les communautés de langue officielle au Canada et sur les minorités linguistiques au Canada et ailleurs dans le monde. De par son ouverture aux études comparatives et internationales, elle vise à jeter un éclairage élargi sur la situation de minorités linguistiques au Canada et ailleurs.

La revue est bisannuelle. Elle comporte des numéros réguliers publiés sous la responsabilité du directeur ou de la directrice de la revue ainsi que des numéros thématiques préparés sous la responsabilité de rédacteurs et de rédactrices invités. Elle présente des articles scientifiques et des notes de recherche, des articles de réflexion et des recensions d’ouvrages portant sur des sujets en lien avec l’orientation éditoriale de la revue. La revue est publiée en ligne sur la plateforme Érudit.

Tout en présentant des articles répondant aux exigences scientifiques et visant des spécialistes, la revue invite les auteurs et les auteures à faire en sorte que leurs articles soient aussi accessibles à un public averti plus large comprenant notamment les personnes responsables de décisions ou d’interventions concernant les minorités linguistiques.

La revue est bilingue (anglais et français). Les auteurs et les auteures peuvent publier en anglais ou en français (sans traduction systématique des articles). Toutefois, les sommaires des articles paraissent en français et en anglais.

Nous vous invitons à consulter ce premier numéro en cliquant le lien suivant : http://www.erudit.org/revue/minling.

source: Institut Canadien de recherche sur les minorités linguistiques