Livre - Minorités de langue officielle du Canada: Égales devant la santé?

Leslivre-minorites-de-langue-officielle-du-canada auteur-e-s Louise Bouchard et Martin Desmeules rendent compte dans cet ouvrage de l'état de la recherche sur les enjeux reliés au fait linguistique minoritaire et son impact sur la santé.

LE SYSTÈME DE SANTÉ CANADIEN, BIEN qu’universel, présente un portrait contrasté des états de santé et de l’espérance de vie. Si les résidents de Richmond en Colombie- Britannique peuvent espérer vivre 81 ans, ceux de la région du Nunavik ne peuvent guère imaginer dépasser 65 ans. Revenu, éducation et littératie sont quelques- uns des déterminants qui entraînent une variation dans la distribution de la bonne et de la mauvaise santé.

Qu’advient-il lorsqu’on compare les profils de santé des communautés de langue officielle minoritaire à la communauté linguistique majoritaire ? Ces communautés ont- elles accès aux mêmes services de santé et dans les mêmes conditions ? Ce sont là les questions sur lesquelles se penchent les auteurs en analysant les enquêtes nationales de santé produites par Statistique Canada, plus particulièrement l’Enquête nationale de santé dans les collectivités canadiennes (ESCC). Ils examinent en premier lieu le concept même de minorité nationale et de groupe en situation minoritaire dans le contexte canadien ainsi que la situation démographique et sociopolitique de ces groupes. Ils posent ensuite le cadre théorique qui leur a permis d’intégrer le fait mino - ritaire parmi les déterminants de la santé et présentent les résultats de recherche qui exposent les différences en matière de santé en défaveur des minorités linguistiques. Enfin, ils ouvrent la réflexion sur la perspective canadienne sur la santé, notamment en termes de politique et d’équité.

Télécharger